Université pour tous de Bourgogne

Chalon-sur-Saône

Couverture pyreolophore

NIÉPCE, Une autre révolution à l'ombre du grand Carnot - Essai de bibliographie raisonnée du premier moteur à combustion interne (1806). Le pyréolophore.

Manuel BONNET - Jean-Louis BRULEY, 2015, ISBN:979-10-93577-01-2, 40€

Bon de commande

Cet ouvrage est la première synthèse écrite d'analyses faites par de nombreux auteurs, sur cette invention méconnue due aux frères Niépce -  le Pyréolophore - premier moteur à explosion interne à réaction directe, imaginé pour propulser les navires de manière autonome.

L'analyse historique fouillée s'appuie sur un fond documentaire impressionnant rassemblé par Manuel Bonnet, descendant de cette illustre famille chalonnaise. Certains de ces documents sont inédits.

Cet ouvrage très complet va beaucoup plus loin. Pour la première fois à notre connaissance, il rappelle de manière synthétique la biographie des frères Niépce. On comprend mieux ainsi les motivations et la genèse de cette invention géniale pour laquelle leurs recherches en chimie ont permis aussi la mise au point du procédé photographique par Nicéphore, 20 ans plus tard.

Cette invention fit l’objet d’une démonstration publique sur la Saône en 1806. Cela acte son antériorité par rapport à d’autres travaux contemporains, en particulier ceux d’Isaac de Rivaz qui sont analysés dans la dernière partie du livre à partir de documents originaux.

Après la transcription complète des textes des brevets des frères Niépce, enrichis des magnifiques croquis en couleurs peints de leurs mains, un chapitre est dédié à l’explication détaillée du fonctionnement de ce moteur. Des schémas clairs réalisés par l'infographiste qui avait fait une animation 3 D de la machine sont insérés.

Une analyse chronologique des écrits de différents auteurs - en commençant par Lazare Carnot qui en fit l’éloge à l’Institut en 1807 - permet de mieux comprendre les raisons de l’incompréhension et de l’oubli qui ont entouré cette invention. Un ingénieur de l’aviation, Pierre Clerget, la « redécouvrit » en 1924 et en chanta les mérites. C'est cette histoire qui constitue le cœur du livre.

Cet ouvrage de 306 pages, illustré de nombreuses reproductions originales en couleur est proposé à la vente au tarif de 40 € (Frais d'expédition 6 € en sus). Voir bulletin de commande téléchargeable depuis cette page.

En voici le sommaire :

DOCUMENTS FONDATEURS                                                                                                           

Frères Niépce. Notice et Mémoire descriptif, 9 nov. 1806.

Frères Niépce. Notice lue à l’Institut le 17 nov. 1806.

Berthollet. Note sur le pyréolophore, nov.-déc. 1806.

L. Carnot. Rapport sur une nouvelle machine..., 15 déc. 1806.

LE PYRÉOLOPHORE. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT                                                             

INTRODUCTION. UNE HISTOIRE FAITE DE BRIC ET DE BROC                                                    

CHRONIQUES D’UN CONCEPT EXPLOSIF

  1. AUX LIMITES DE LA PLUS BRILLANTE IMAGINATION

  2. CONTROVERSES

  3. COMBUSTION INTERNE - RÉACTION DIRECTE – ÉCOLOGIE

  4. INCOMPRÉHENSIONS ET POLÉMIQUES

UNE AFFAIRE DE MOTS                                                                                                                   

CONCLUSION                                                                                                                                    

ÉPILOGUE. NICÉPHORE, FIERTÉ DES CARNOT ?

PIÈCES JUSTIFICATIVES DE RIVAZ

AUX SOURCES DU MOTEUR NIÉPCE                                                                                             

REVUE DE PRESSE PIERRE CLERGET

 

Les Auteurs

Manuel Bonnet, comédien.

Né en 1949, arrière-petit-fils de Marie-Louise Niépce (1872-1939), arrière-petite fille de Joseph-Nicéphore Niépce ; par conséquent descendant direct de l’inventeur au 6e degré. Admis au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique en 1969. Élève de Louis Seigner. Jouera dans une vingtaine de pièces, une soixantantaine de téléfilms et plusieurs films.

Manuel Bonnet a par ailleurs publié de nombreux ouvrages et articles sur Niépce, en particulier, Correspondance et Papiers. Avec Jean-Louis Marignier. Éd. Maison Niépce, 2003, 2 vol., 1535 pages, parrainée par l’Académie des sciences et l’Académie des beaux-arts réunies.

 

Jean Louis Bruley

Né en 1949 à Arnay-le-duc, en Côte-d’Or, dans une maison qui est devenue Musée des Arts de la Table. Normalien de Cachan et agrégé de génie mécanique, il a enseigné les sciences de l’ingénieur en classes préparatoires du lycée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône.

Il a reconstruit avec une équipe de collègues dans le cadre d’un support pédagogique, un moteur fluvial fonctionnant rigoureusement sur le même principe que le pyréolophore de Niépce, démontrant qualitativement et quantitativement l’incroyable modernité de ce premier concept de propulsion.

Il a piloté la reconstruction à l’identique de ce premier moteur sis à la maison musée de Saint Loup de Varennes, là même où fut mise au point cette invention historique, et a codirigé avec Hadrien Duhamel, ingénieur des Arts et Métiers, la vidéo 3D montrant le fonctionnement dynamique de ce moteur originel.

Couverture compléte recto verso