Université pour tous de Bourgogne

Chalon-sur-Saône

Histoire du LIBAN: un Etat fragile, mais un modèle indispensable dans un Moyen-Orient en pleine convulsion

Histoire Contemporaine

  • Jeudi 11 Avril 2019
    14 h 30 16 h 00
  • Maison des syndicats

 

   Parce qu’il pratique la liberté d’expression, la tolérance religieuse et la vie démocratique et parce qu’il est composé d’une quinzaine de communautés, le Liban est une fragile exception dans un Proche-Orient où la violence et les rivalités sont à l’œuvre. Né il y a cent ans sur les décombres de l’Empire ottoman, le Liban a connu une jeunesse et une maturité difficiles : mandat français insatisfaisant, idéologies arabes (nassérisme, baassisme, nationalisme déstabilisant), présence palestinienne armée qui a été une source de division nationale, guerre civile et enfin rivalités régionales qui s’affrontent sur le sol libanais. Le pays n’a pas pu relever tous ces défis en raison de ses structures communautaires qui imposent en permanence de trouver un impossible consensus, de la faiblesse de l’Etat et de la classe politique, de la déliquescence des institutions politiques et de l’absence d’une force armée unie et incontestée. Le Liban reste malgré tout un modèle dans une région livrée aux extrémismes, mais il est menacé par un environnement qui le déstabilise et par la défense des intérêts particuliers qui l’emportent souvent sur l’intérêt général du pays.