Université pour tous de Bourgogne

Chalon-sur-Saône

Architecture moderne : 2. Une réalisation emblématique moderniste d’après-guerre, par André Wogenscky : la maison du vétérinaire Bandelier à Saulieu (1956-1960).

Histoire de l'art

  • Vendredi 21 Février 2020
    14h30 16h00
  • Maison des syndicats

 

«Je souhaiterais construire une maison pour moi, ma famille et ma belle-mère».

Ainsi s’expriment le vétérinaire Bernard Bandelier et son épouse lorsqu’ils écrivent au célèbre Le Corbusier, ce 18 août 1955, pour qu’il leur réalise leur maison à Saulieu (Côte d’Or).

Commence alors un passionnant échange entre ces clients hors du commun et le chef d’agence de Le Corbusier, l’architecte André Wogenscky qui leur construira finalement un exemple parfait de l’architecture moderniste d’après-guerre : une maison témoignant d’une réflexion poussée sur les modes de vie, l’organisation d’un espace pour une famille et l’activité du chef de famille, dotée de toitures terrasses, murs de béton brut et de pierres granitiques, ponctuée de fenêtres-boîtes en bois, d’un escalier extérieur coloré, le tout coté au Modulor.

La conférence sera l’occasion de revenir sur la carrière de l’architecte français André Wogenscky (1916 – 2004), successivement élève, assistant, chef d’atelier et architecte adjoint de Le Corbusier.

Il finit par fonder sa propre agence en 1956 et obtient le Grand prix national de l’architecture en 1989 après de nombreuses réalisations privées et publiques en France et à travers le monde.