Université pour tous de Bourgogne

Chalon-sur-Saône

Le théorbe, un instrument du grand siècle à la cour de France

Musique

Le théorbe de pièces en France aux XVIIème & XVIIIème siècles

Le théorbe utilisé en France au début du XVIIème siècle pour l’accompagnement des voix, était un instrument grand & accordé en La. A côté de cet instrument, il existait un théorbe de dimension plus réduite, accordé une quarte plus haut, pour la musique soliste ; le théorbe de pièces.

Lors de cette conférence illustrée en musique, une analyse des quatre manuscrits pour théorbe (Manuscrits de la bibliothèque nationale de France RES 1106 & VM7 6265, fin XVIIème siècle), (Manuscrit de Vaury de Saizenay de Besançon, 1699) & (Manuscrit de Charles Hurel, fin XVIIème siècle) sera menée comme une enquête policière pour retrouver les auteurs de ces autographes.

Théorbiste, et conférencier, Jean-Luc FÉVRAT prête une générosité quasi humaine à son théorbe de pièces. Chacune des pièces qu’il interprète, plus qu’une invitation à la contemplation des XVIIème et XVIIIème siècles, est un appel à l’imaginaire ainsi qu’une échappée poétique. C’est en autodidacte qu’il étudie les manuscrits musicaux et les recueils des XVIIème et XVIIIème siècles. Son esprit curieux le pousse à rechercher dans les traités anciens les éléments qui lui permettront d’atteindre l’interprétation