Université pour tous de Bourgogne

Chalon-sur-Saône

Thenard

Autour du chimiste Louis-Jacques THENARD, 1777-1857. Grandeur et fragilité d'une famille de notables au 19ème siècle.

Anne Claire DERE et Gérard EMPTOZ, 2009, ISBN : 978-2-9522239-4-2, 30€

« Lorsque je m’éveille, je pense à La Ferté {…} C’est qu’à La Ferté je suis avec de bons amis et comme au sein de ma famille ». Ecrite en 1806 par Louis-Jacques Thenard, jeune chimiste déjà célèbre par sa découverte d’un bleu pour la peinture et son professorat au Collège de France, cette phrase sonne comme un désir prémonitoire.

Acquise en 1791 par J.-B. Humblot, riche négociant de Villefranche-sur-Saône et député à la Constituante, l’ancienne abbaye de La Ferté-sur-Grosne transformée en château familial, sera le creuset d’une famille qui étire ses branches jusqu’à nos jours.

Grâce aux archives exceptionnelles qui y sont conservées, ce livre retrace la vie quotidienne, les amitiés, les alliances et l’ascension vers la notabilité des fondateurs de la famille jusqu’au second Empire.

Comment le fils puîné de Humblot, Arnould, envoyé à Paris chez N.-J. Conté, le célèbre inventeur des crayons, épouse sa fille unique ? Avec quelle délicate adresse, cette jeune femme conduit son mari vers la politique, un député siégeant parmi les doctrinaires sous la Restauration ? Comment marie-t-elle leur fille Victorine avec L.-J. Thenard, consciente de la carrière éblouissante que s’est tracée le chimiste ? Une carrière qui, de La Louptière en Champagne, où il est né fils de fermiers, le mènera de professeur dans les grandes institutions scientifiques à l’Institut de France, puis à la présidence de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale et à la chancellerie de l’Université sous le roi Louis-Philippe.

Peintes, touche après touche, c’est toute la grandeur mais aussi la fragilité d’une famille de notables du XIXème siècle qui se révèlent au lecteur.